octobre 2018

SISMOGRAPHIES

Installation / Performance — Bruxelles 2018 —
Concept : Maïte Álvarez — Machines à dessiner : Marisol Godard Lopera
(Dessins Variables, Strasbourg 2013) — Avec : Camille Dejean, Leen Van Dommelon

Ce dispositif de machines à dessiner invite à mettre en jeu notre corps entier, pour réactiver le lien entre le mouvement et le tracé qu’il produit.
Cette forme archaïque de transcription graphique du mouvement restitue l’ancrage du geste, nous force à laisser trace. Elle permet de revenir aux sources primitives du traçage, à la forme, au difforme.
Dans une esthétique improbable qui assume l’imperfection, nous plongeons dans la mémoire des gestes simples et primaires qui forment les empreintes vibrantes de notre histoire.

Partager